IND-UT-136 : Systèmes moto-régulés

1. Secteur d’application

Industrie.

2. Dénomination

Mise en place d’un système moto-régulé neuf sur une installation fixe existante ou neuve de pompage, de ventilation,
de production de froid par compression mécanique ou de compression d’air de puissance nominale inférieure ou
égale à 1 MW.

Un système moto-régulé comprend :
– Un moteur et sa transmission performante ;
– Une application entraînée par ce moteur parmi celles ci-après : pompe, ventilateur, groupe de production de
froid, compresseur d’air ;
– Un variateur électronique de vitesse ;
– Un ou plusieurs capteur(s) nécessaire(s) à la régulation ;
– Une boucle de régulation ;
– Un compteur de l’énergie électrique consommée par le système.

Cette opération n’est pas cumulable avec les opérations relevant des fiches standardisées IND-UT-102, IND-UT112, IND-UT-114, IND-UT-120, IND-UT-123, IND-UT-124, IND-UT-127, IND-UT-132 et IND-UT-134.

3. Conditions pour la délivrance de certificats

La mise en place est réalisée par un professionnel.

La mise en place du système moto-régulé comprend a minima soit la mise en place d’un moteur neuf, de classe au
moins IE3 selon la norme NF EN CEI 600034-30-1 lorsqu’il s’agit d’un moteur asynchrone, soit la mise en place
d’une application neuve entrainée par le moteur. Elle comprend également l’installation des nouveaux équipements
suivants :
– Une transmission par poulie/courroie synchrone (dentée) ou une transmission directe ;
– Un variateur électronique de vitesse ;
– Un ou plusieurs capteur(s) nécessaire(s) à la régulation ;
– Une boucle de régulation ;
– Un compteur de l’énergie électrique consommée par le système.
La mise en place du système moto-régulé fait l’objet d’une étude préalable établie, datée et signée par un
professionnel ou un bureau d’étude définissant les besoins fonctionnels du système et le dimensionnement des
équipements à mettre en place pour répondre à ces besoins. Cette étude comporte :
– La raison sociale et l’adresse du bénéficiaire ;
– L’adresse du chantier si différente de l’adresse du bénéficiaire ;
– La présentation des finalités du projet, la description des fonctions du système moto-régulé et la description de
la solution proposée ;
– Les caractéristiques initiales de l’installation en place :

  • marque, référence et puissance du moteur et du variateur électronique de vitesse s’il existe ;
  •  marque, référence et puissance de la pompe, du ventilateur, du groupe de production de froid ou du
    groupe de production d’air comprimé ;
  • type de transmission en place ;
    – Les préconisations techniques du système moto-régulé à mettre en place :
  • puissance des éléments (moteur, variateur électronique de vitesse, pompe, ventilateur, groupe de
    production de froid ou groupe de production d’air comprimé) à mettre en place ;
  • descriptif du type de transmission performante à mettre en place ;
  • descriptif et fonction du ou des capteur(s) nécessaire(s) à la régulation (ex : mesure d’intensité, de
    température, de débit, de puissance, de tensions…) ;
  • type de compteur d’énergie électrique consommée.
    – Le principe de fonctionnement de la boucle de régulation et le descriptif de l’intervention sur cette boucle
    (description de la boucle de régulation, typologie, grandeurs régulées et capteurs utilisés).
    La puissance du système moto-régulé après l’opération est inférieure ou égale à la puissance du moteur de
    l’installation existante, dans le cas d’un remplacement.
    La preuve de la réalisation de l’opération mentionne la mise en place d’un système moto-régulé tel que décrit dans
    l’étude préalable comprenant :
    – Les marque et référence du moteur et sa puissance et/ou celles de l’application entraînée par le moteur
    (pompe, ventilateur, compresseur de froid ou compresseur d’air neufs) ;
    – les marque et référence du variateur électronique de vitesse installé ;
    – la mise en place d’une transmission poulie/courroie synchrone (dentée) ou d’une transmission directe ;
    – la mise en place des capteurs nécessaires à la régulation et leurs fonctions (intensité, température, débit,…) ;
    – la mise en place d’un compteur de l’énergie électrique consommée sur le système moto-régulé.
    Le document justificatif spécifique à l’opération est l’étude préalable à la mise en place du système moto-régulé.

4. Durée de vie conventionnelle

15 ans.

5. Montant de certificats en kWh cumac

Les étapes

Quelles sont les étapes de la démarche pour le financement par certificats d’économie d’énergie ? Tout d’abord, il faut que vous réalisiez une simulation qui déclenchera la création d’un dossier. Lorsque vous aurez demandé une offre ferme, vous devrez choisir un installateur. Ensuite, à la fin des travaux…

lire plus

Un financement CEE et une assistance gratuite

Nous vous aidons à trouver un Certificat Économie Énergie adapté à vos travaux et nous vous fournissons un guide sur mesure pour votre projet. Le contrôle de la qualification de votre projet, de la qualification de votre installateur et de la facture sont garantis…

lire plus

Une assistance personnalisée et gratuite

Avant vos travaux : Nous vous aidons à trouver les opérations remboursables par les CEE. Votre montant est calculé en ligne et sans donner vos coordonnées, en quelques secondes. L’inscription à notre service est libre. Nous cherchons automatiquement le meilleur CEE,…

lire plus