Sécheur d’air comprimé à absorption

CEE pour votre sécheur d’air comprimé

Sécheur d’air comprimé

Opération :

Cette opération consiste à mettre en place un sécheur d’air comprimé à absorption. Ce système utilise un apport calorifique pour sa régénération.

Attention, un sécheur d’air à absorption utilisant uniquement un balayage d’air sec pour sa régénération n’est pas éligible à l’opération.

A savoir :

La chaleur nécessaire à la régénération du sécheur d’air peut être issue de résistances électriques ou bien récupérée sur un compresseur d’air ou sur un procédé industriel.

En installant et en utilisant deux colonnes d’adsorption il est possible de les faire travailler en parallèle et en alternance. Ainsi, ce système vous permet d’avoir de l’air comprimé sec en continu car il y a toujours un sécheur disponible pour sécher l’air comprimé. En fait, le second sécheur se régénère pendant que le premier produit. Avec ce cycle, vous pouvez être sûr d’être très efficace et productif.

Grâce aux Certificats Économie Énergie, vous pouvez obtenir un montant vous permettant de financer ces travaux. En plus de cela, en utilisant ce simulateur, vous bénéficiez d’une assistance gratuite avant, pendant et après vos travaux.

Certificat Économie Énergie pour le traitement de l’air

Certificat Économie Énergie pour le traitement de l’air

Certificat Économie Énergie pour le Secteur Industriel

Plus de détails sur les opérations, le matériel et les équipements de traitement de l’air en industrie

Règles d'éligibilité pour un sécheur d'air comprimé à absorption

Cette opération s’applique aux projets industriels. Ces travaux consistent à mettre en place un sécheur d’air comprimé à adsorption utilisant un apport calorifique pour sa régénération. La condition de la réalisation de ces travaux est la suivante : la mise en place est réalisée par un professionnel.

Nous avons basé nos calculs sur la fiche IND-UT-122.

Règles d'éligibilité pour un compresseur d'air basse pression à vis ou centrifuge

Cette opération s’applique aux projets industriels. Ces travaux consistent à mettre en place un compresseur d’air à vis ou d’un compresseur d’air centrifuge de puissance électrique nominale inférieure à 400 kW pour des applications nécessitant de l’air à basse pression (<1.5 bar relatif). La condition de la réalisation de ces travaux est la suivante : la mise en place est réalisée par un professionnel.

Nous avons basé nos calculs sur la fiche IND-UT-120.

Règles d'éligibilité pour un séquenceur de pilotage de production d'air comprimé

Cette opération s’applique aux projets industriels. Ces travaux consistent à mettre en place un séquenceur électronique, avec ou sans optimisation d’énergie, assurant le pilotage des compresseurs d’une centrale de production d’air comprimé. La condition de la réalisation de ces travaux est la suivante : la mise en place est réalisée par un professionnel.

Nous avons basé nos calculs sur la fiche IND-UT-124.

Règles d'éligibilité pour un destratificateur ou brasseur d'air

Cette opération s’applique aux projets industriels. Ces travaux consistent à mettre en place des déstratificateurs ou brasseurs d’air pour l’homogénéisation de la température de l’air d’un local industriel de grande hauteur chauffé par un système convectif et/ou radiatif. Les conditions de la réalisation de ces travaux sont les suivantes :

  • Mise en place réalisée par un professionnel,
  • Les besoins sont déterminés par une note de dimensionnement établie par un professionnel ou un bureau d’étude,
  • Le local industriel équipé de déstratificateurs ou brasseurs d’air a une hauteur sous plafond ou sous faîtage d’au moins 5 mètres,
  • Les déstratificateurs ou brasseurs d’air sont équipés d’un thermostat.

Nous avons basé nos calculs sur la fiche IND-BA-110.

Règles d'éligibilité pour un économiseur sur effluents gazeux d’une chaudière vapeur

Cette opération s’applique aux projets industriels. Ces travaux consistent à mettre en place un économiseur sur les effluents gazeux d’une chaudière de production de vapeur de puissance thermique nominale inférieure à 20 MW et alimentée au gaz naturel ou au GPL. Les conditions de la réalisation de ces travaux sont les suivants :

  • La mise en place est réalisée par un professionnel
  • La mise en place d’un économiseur sur une chaudière de secours n’est pas éligible à l’opération.
  • La preuve de la réalisation de l’opération mentionne la mise en place d’un économiseur de chaleur.

À défaut, la preuve de réalisation de l’opération mentionne la mise en place d’un équipement avec ses marque et référence et elle est complétée par un document issu du fabricant indiquant que l’équipement de marque et référence installé est un économiseur de chaleur.

Nous avons basé nos calculs sur la fiche IND-UT-104.

Des équipes à votre disposition !

En plus d’un service en ligne performant et gratuit, nous mettons nos équipes à votre disposition. Elles assurent le bon déroulement de votre financement par le dispositif des Certificats Économie Énergie.

Notre service client gratuit vous garanti une réponse claire à toute demande. L’assistance dont vous bénéficiez est valable avant, pendant et après vos travaux.