BAR-TH-155 : Ventilation hybride hygroréglable (France métropolitaine)

1. Secteur d’application

Appartements existants équipés d’une ventilation naturelle ou sans système de ventilation en France métropolitaine.

2. Dénomination

Mise en place d’une ventilation hybride hygroréglable de type A ou B.
On entend par système de ventilation hybride hygroréglable, un ensemble d’équipements composé d’un extracteur pouvant fonctionner en mode naturel ou avec une assistance mécanique, d’entrées d’air et de bouches d’extraction.
Le système de ventilation hybride hygroréglable est appelé :
– de type A si seules les bouches d’extraction d’air sont hygroréglables ;
– de type B si les bouches d’extraction d’air et les entrées d’air sont hygroréglables.

3. Conditions pour la délivrance de certificats

La mise en place est réalisée par un professionnel.
Les systèmes de ventilation hybrides hygroréglables bénéficient d’un avis technique, en cours de validité, délivré par la Commission chargée de formuler des avis techniques (CCFAT), ou possède des caractéristiques de performance et de qualité équivalentes étables par un organisme implanté dans l’Espace économique européen et accrédité selon la norme NF EN ISO/CEI 17065 par le comité français d’accréditation (COFRAC) ou tout autre organisme d’accréditation.

La puissance spécifique de l’extracteur est inférieure à O,25 Wh/m3. Un extracteur est dit à basse consommation si sa puissance spécifique est inférieure ou égale à 0,1 Wh/m3. Dans le cas contraire, l’extracteur est dit standard.

La preuve de réalisation de l’opération mentionne la mise en place d’un système de ventilation hybride hygroréglable de type A ou B et la puissance spécifique de l’extracteur.
A défaut, la preuve de réalisation de l’opération mentionne la mise en place des équipements avec leurs marques et références et elle est accompagnée d’un ou plusieurs document(s) issu(s) du fabricant indiquant que les équipements installés constituent un système de ventilation hybride hygroréglable composé d’un extracteur de ventilation, de bouches d’extraction hygroréglables et, le cas échéant, d’entrées d’air hygroréglables.

Ce document précise le type d’extracteur (basse consommation ou standard), sa puissance spécifique et s’il s’agit d’une ventilation hybride hygroréglable de type A ou B.

Le document justificatif spécifique à l’opération est l’avis technique en cours de validité, du système de ventilation hybride hygroréglable, délivré par la CCFAT, ou les éléments de preuves équivalentes.

4. Durée de vie conventionnelle

17 ans.

5. Montant de certificats en kWh cumac

Tableau des valeurs du facteur correctif R :

Les étapes

Quelles sont les étapes de la démarche pour le financement par certificats d’économie d’énergie ? Tout d’abord, il faut que vous réalisiez une simulation qui déclenchera la création d’un dossier. Lorsque vous aurez demandé une offre ferme, vous devrez choisir un installateur. Ensuite, à la fin des travaux…

lire plus

Un financement CEE et une assistance gratuite

Nous vous aidons à trouver un Certificat Économie Énergie adapté à vos travaux et nous vous fournissons un guide sur mesure pour votre projet. Le contrôle de la qualification de votre projet, de la qualification de votre installateur et de la facture sont garantis…

lire plus

Une assistance personnalisée et gratuite

Avant vos travaux : Nous vous aidons à trouver les opérations remboursables par les CEE. Votre montant est calculé en ligne et sans donner vos coordonnées, en quelques secondes. L’inscription à notre service est libre. Nous cherchons automatiquement le meilleur CEE,…

lire plus